Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Alain Rajaonarivony
  • Contact

Profil

  • Alain Rajaonarivony

Recherche

26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 13:43



Malgré la démonstration de force pacifique de la population descendue sur la place du 13 Mai samedi 24 janvier, le gouvernement a fait la sourde oreille. Et pourtant, plusieurs dizaines de milliers de personnes qui défilent sans incidents, en l’absence de forces de l’ordre, auraient fait réfléchir n’importe quelle autorité ayant une culture républicaine. Mais nous sommes à Madagascar.

 

De retour d’Afrique du Sud d’où il a dû écourter son séjour, le Président a donné des ordres « fermes » pour arrêter Andry Rajoelina le Maire, ainsi que tous les « fauteurs de troubles ». Le Premier ministre n’a pas eu le cran de le raisonner ou de le contredire, car les colères de Ravalomanana font trembler son entourage. Ce dernier ne supporte pas qu’on le contrarie.

 

La voix du peuple a donc compté pour rien, « peanuts ». Vers 3 heures du matin, ce lundi 26 janvier, un commando composé de soldats s’exprimant en anglais a attaqué l’émetteur de Viva Radio à Ambohimitsimbina. Tout Tananarive parle de l’arrivée de mercenaires africains.

 

Les résultats de ce comportement présidentiel sont édifiants.

 

Des barrages d’«Andrim-pokonolona » (comité de vigilance citoyenne) se sont aussitôt érigés dans plusieurs endroits de la ville. Des policiers qui tentaient d’en démanteler un à Ambohipo ont dû s’enfuir. Leur  véhicule a été incendié.

 

Une foule furieuse de ce que l’Etat a fait à Viva Radio s’en est pris aux émetteurs de TVM et RNM, la radio et télévision nationales et ont brûlé une partie des bâtiments. Ces trois médias ont cessé d’émettre. La population s’est aussi dirigée vers le tribunal pour réclamer la libération de trois étudiants arrêtés sans preuves.

 

Les magasins de gros « Magro » appartenant au chef de l’Etat sis à Tanjombato et Antanimena ont été réduits en cendres. Une partie de la flotte de camions de Tiko a été mise à l’abri à Bevalala.

 

La foule a ensuite donné l’assaut aux émetteurs de MBS à Anosipatrana. Les soldats qui défendaient la station présidentielle ont tiré avant de s’enfuir. Ils ont fait 2 morts. MBS a aussi brûlé.

 

A l’heure actuelle, toutes les radios sont muettes à Antananarivo, sauf Radio-Mada qui appartient encore au Président.

 

Les écoles catholiques n’ont pas ouvert et le Lycée Français d’Ambatobe a demandé aux élèves de rentrer chez eux à partir de midi, l’établissement fermant ses portes jusqu’à nouvel ordre.

 

Marc Ravalomanana et le TIM voulaient montrer leur force. Ils sont donc exaucés. D’ors et déjà, les internautes devraient archiver toutes les déclarations des uns et des autres car le sang a coulé et coulera encore. Certains devront en répondre devant le tribunal de l’histoire, sinon devant le tribunal tout court. La population d’Antananarivo est extrêmement déterminée. Andry Rajoelina, leur Maire, a promis de la défendre jusqu’au bout, malgré les forces de l’ordre lancé à ses trousses pour l’arrêter. Il était encore aujourd’hui sur la place du 13 Mai entouré de dizaines de milliers de partisans.

 

Que Didier Ratsiraka utilise les armes en 2002, pour perdurer au pouvoir, c’était ignoble ! Il y avait néanmoins une certaine logique. Il était officier et avait la culture de la confrontation guerrière. Mais que Marc Ravalomanana, chef d’entreprise, vice-président de la FJKM (union des églises protestantes) et affichant un christianisme clinquant, fasse la même chose, il y a là quelque chose qui dépasse l’entendement.

 

Le Président n’a jamais émis un mandat d’arrêt contre son rival. Il a laissé partir Tantely Andrianarivo, Premier-ministre de l’Amiral. Il a même parmi ses collaborateurs, des personnalités qui appartenaient déjà au gouvernement déchu. Par contre, il a fait emprisonner ses compagnons de lutte comme Pety Rakotoniaina et d’autres, et humilié la ville qui l’a fait roi, Antananarivo. Les idéaux de 2002 étaient « Fahamasinana » et « Fahamarinana » (Sainteté et justice). La capitale veut toujours y croire et se bat pour cela.

 

 

Alain Rajaonarivony

 

 

Partager cet article

Published by Alain Rajaonarivony
commenter cet article

commentaires

faly_fa_malagasy 30/01/2009 07:20

Miarahaba anao ry Andriamatoa Alain Rajaonarivony,Etonnement dans le titre de votre article vous parlez d'"Assaut", qui a donné l'assaut à qui ? est-ce la foule qui l'a donné, je suppose que notre cher maire n'en aurait pas donné l'ordre, à mon avis le terme "assaut" est mal placé et prête à confusion, à moins que ce ne soit les quelques gardes de la radio qui aient donné l'assaut aux milliers de personnes venues "pacifiquement".Malheureusement des armes circulent maintenant comme ci dessous : au détriement de la sécurité ....Honnêtement (et malheureusement pour le jeune Toky Franckie qui je pense s'est trouvé au mauvais endroit au mauvais moment) je pense que devant une horde pareille la seule alernative est de se défendre ... dont acte.Néanmoins bon courage à tous, que vous penchiez vers tel ou tel mouvement.Dia mba asehoy ny fahendrentsika malagasy ...Sonia : faly_fa_malagasy

abasse 28/01/2009 03:24

je suis heureux de voir qu'il y a de très bons journalistes qui restent... avec un esprit aussi critique que ce merveilleux recul, merci, ça fait plaisir de vous lire et si loin du pays, grâce à ce site on se tient au courant, on ne peut rien faire certes, juste déplorer ce qui se passe, mais le fil reste la

abasse 28/01/2009 03:23

je suis heureux de voir qu'il y a de très bons journalistes qui restent... avec un esprit aussi critique que ce merveilleux recul, merci, ça fait plaisir de vous lire et si loin du pays, grâce à ce site on se tient au courant, on ne peut rien faire certes, juste déplorer ce qui se passe, mais le fil reste la

RANAIVOARISON 27/01/2009 17:49

Les chers politiciens et dirigeants, vous qui avez le pouvoir de tout contrôler et de tout résoudre « Pensez un peu au peuple d’en bas ». Aidez-nous avec votre intelligence et votre amour pour ce pays, pour nous sortir de cette pauvreté qu’on est entrain de vivre dps trop longtps.Peuple malgache, indivisible comme la pierre « réfléchissez aussi et ne vous laissez pas influencer par tel ou tel parti. Ne nous laissons plus berner par ces politiciens mpiady seza» Si on doit aller dans la rue c’est pour réclamer une vraie démocratie, et montrer à tous ces dirigeants que nous malgaches ne voulons pas perdre notre dignité, notre identité. Et tout en respectant les uns les autres. Bruler , incendier ne meneront qu'aux chomages de nos  compatriotes , c'est pas ça qui feront la perte des proprios.Bruler la TVM et RNM, be feront qu'isolera tous les malgaches de la réalité(il faut pas non plus oublier qu' on est en plein dans la période cyclonique). Arrêtons de reproduire les mêmes scenarios que dans le passé, arrêtons de nous entre-tuer.Si on vote TGV comme président, d’après-vous qu’est-ce qu’il pourra apporter de plus que les autres qui ont été là avant??????
Ra8 et TGV, y en a marre de vos bagarresOn veut des personnes qui aiment MadagascarQui respectent le peuple et la démocratieEt nous sortira de cette chienne de vieTransparence,vérité seront de rigueurPour donner aux dirigeant leur vraie valeurNous sortir de cette pauvreté qu'on endureEt Madagascar deviendra une valeur sure!!!!!!
A méditer fortement les chers compatriotes…

Nofa 26/01/2009 23:42

C'est malheureux que l'on puisse mentir à ce point (Lainga marivo tototra). Ca ne vous vient pas à l'esprit que vous etes pire que ceux que vous poursuivez?
 
 

Alain Rajaonarivony 27/01/2009 06:33


Ayez donc le courage de mettre votre nom si vous êtes si sûr de vos affirmations. Ou apportez au moins les éléments qui prouvent vos dires. Mais c'est beau la démocratie. Je ne censure pas, et
j'accepte l'anynomat même quand il s'agit d'attaques sans fondement de ce genre.