Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Alain Rajaonarivony
  • Contact

Profil

  • Alain Rajaonarivony

Recherche

5 février 2009 4 05 /02 /février /2009 20:41


"Kilo Golf" a fini tristement sa carrière sur la piste de l'aéroport de Farafangana, au sud-est de Madagascar le mardi 3 février. Une foule en furie s'est jeté sur lui et l'a incendié.

Mais de quel crime s'est rendu coupable ce beau Beechcraft 99, si élégant dans sa livrée blanche et bleue, avec ses bandes métallisées? En fait, il a été victime de son amabilité, puisqu'il a fait un boulot qui ne devait pas être le sien. Habitué à être en compagnie d'hommes d'affaires ou à effectuer des Evasan (évacuations sanitaires), ce jour là, il a convoyé un ministre. C'était le mauvais plan, la mauvaise personne au mauvais endroit alors que le pays est en crise profonde.

Ce genre de transport devrait concerner l'armée ou l'équivalent du GLAM (groupes de liaisons aériennes ministérielles). Oui, mais voilà! Comme l'a révélé l'ancien Président Didier Ratsiraka sur Viva TV, le pouvoir actuel a fait découper au chalumeau une douzaines d'aéronefs de la Sonavam (compagnie aérienne du fils de l'ancien chef d'état), des hélicoptères MI-8 et des transports bimoteurs Antonov. C'étaient des appareils qui revenaient de droit à l'Armée de l'air, propriétaire d'une bonne partie de cette flotte. Plusieurs millions de dollars ont donc été transformés en casseroles.

C'est d'autant plus incompréhensible que ces machines, rustiques et performantes, étaient particulièrement bien adaptées aux besoins du pays et leurs homologues sont encore utilisés partout dans le monde.

L'armée de l'air est donc réduite maintenant à 3 ULM (ultra léger motorisé) dignes d'un aéro-club. Tiko, avec sa flotte d'hélicoptères et de transport ATR la surclasse largement.

Selon une revue de défense américaine, en 1994, l'effectif de la "Tafika anabakabaka malagasy" (armée de l'air malgache) comprenait :

- une escadrille de chasse composée de 10 Mig-21 Fishbed (chasseurs supersoniques) et de 4 Mig-17 Fresco (chasseurs subsoniques)

- une escadrille de transports incluant 4 Antonov AN-26, 2 Yak-40 Colding (biréacteurs), 3 BN-2 Defender, 2 C47 Dakotas, 2 C212 Aviocar

- une escadre d'hélicoptères avec 6 MI-8 transports de troupes

- plus, additionnellement un Cessna 310, 3 Cessna 337, 1 PA-23 Aztec de communication et 4 Cessna 172 d'entraînement.

On retrouve bien dans cette liste les appareils de la Sonavam.

Les réunions de chefs d'états se passent toujours sous une très haute protection. En général, elles mobilisent des AWACS (Airborne Warning and Control System) pour la surveillance de la zone, des chasseurs pour intercepter tout appareil hostile, et à un niveau en-dessous, des hélicoptères en couverture rapprochée.

Qui assurera la protection aérienne lors des sommets à Madagascar? Tiko Air Force ou une puissance étrangère? A moins que d'ici là, l'armée de l'air ne soit dotée d'équipements performants. L'aviation effectuera alors véritablement son "take off". Minoa fotsiny ihany....


Illustration : ce qui reste de l'Armée de l'air malagasy en 2008, des Mig 17 abandonnés sur la base d'Arivonimamo. Photo aimablement prêtée par Sobika.com. Merci, Niry!


Alain Rajaonarivony



Partager cet article

Published by Alain Rajaonarivony
commenter cet article

commentaires

L'amateur d'aéroplanes 30/04/2013 11:36


Je vous remercie de votre réponse et vous prie de m'excusé pour les lapsus et fautes de frappe parsemant mon message. Il s'agit évidemment de ''article'' pour ''armée''.


Le voici :


http://fr.wikipedia.org/wiki/Forces_arm%C3%A9es_de_Madagascar


 


Je mit votre articles en notes et références sur celui ci. 


Concernant l'état des forces armées malgaches, je pense que le plus important pour votre pays est d'avoir une gendarmerie fiable respectant l'ordre républicain et une marine capable de jouer
efficacement un role de garde-cote de votre ZEE. Magadascar n'ayant pas, à priori, de menace aérienne.


 J"ai trouvé sur internet un livre relatant l'histoire de
l'aviation dans votre pays : Jean-Pierre Pénette et
Christine Pénette Lohau, Le livre d'or de l'aviation Malgache, sans doute édité à compte d'auteur : 



http://books.google.fr/books?id=J32ohCtrSbAC&printsec=frontcover&dq=Le+livre+d%27or+de+l%27aviation+malgache&hl=fr&sa=X&ei=wPZ-UYDYM6Kp0QX1hoHADQ&ved=0CEAQ6AEwAA#v=onepage&q=Le%20livre%20d'or%20de%20l'aviation%20malgache&f=false


 


Sinon, j'espére que la situation politique sera plus stable avec vos prochaines élections présidentielles et que les autorités s'occuperont enfin du bien-être de la population bien qu'avec une
cinquantaines de candidats, cela soit problématiques. 


Cordialement.

Alain Rajaonarivony 30/04/2013 13:03



Bonjour,


Madagascar a effectivement déjà besoin d'une gendarmerie digne de ce nom et d'une marine pouvant empêcher le braconnage des mers permanent de chalutiers asiatiques et européens. Mais ce pays a
aussi besoin d'une force aérienne, comme tous les autres. Comment intercepter un hostile sans chasseur?


Madagascar est un pays extrêmement riche potentiellement qui excite les convoitises de grandes puissances en décadence économique. Et beaucoup d'aéronefs violent en permanence son espace aérien
pour des trafics divers. Ce pays n'est pas à l'abri d'une guerre comme en Libye, en Côte-d'Ivoire ou ailleurs. Et les forces hostiles utilisent toujours l'aviation pour pénétrer et violer la
souveneraineté territoriale...


Bien à vous! Cordiales salutations!



L'amateur d'aéroplanes 29/04/2013 21:32


Bonjour. Je suis tombé par hasard sur votre site en tentant de remplir l'armée sur les forces armées de Madagascar pour le wikipedia francophone.


Un site spécialisé américain indique que la Russie à livré plusieurs MiG-21 de seconde main à votre pays en 1996 mais qu'ils servit que 3 ans avant d’être stockés :


http://www.acig.org/artman/publish/article_196.shtml


Un autre site anglophone à également fait un article sur le ''massacre'' de l'aviation malgache :


http://www.avionart.nl/newsletters/012012-madagascar-boneyard-massacre/index.html

Alain Rajaonarivony 30/04/2013 00:22



Le changement de gouvernement en 1991 signe en effet la descente aux enfers de l'armée de l'air malgache qui était relativement bien tenue jusque là. Les différents pouvoirs qui se sont succédés
ensuite n'ont rien fait pour que l'armée puisse continuer à jouer son rôle dans la défense de la nation. Les appareils n'ont pas été renouvelés, ni entretenus, les pouvoirs civils ont pris de
haut les militaires. Ce qui explique en partie la participation de ces derniers au coup d'état de 2009...


Auparavant, l'armée de l'air disposait de toutes les composantes d'une armée moderne : chasse, transport, hélicos, entraînement. Et les pilotes malgaches bénéficiaient d'une bonne réputation...