Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Alain Rajaonarivony
  • Contact

Profil

  • Alain Rajaonarivony

Recherche

27 avril 2009 1 27 /04 /avril /2009 15:33

 

 

Le nouveau chef de région, Paul Razanakolona, placé par la HAT (Haute Autorité de Transition) n'a pas pu prendre ses quartiers à Antsirabe à cause de l'opposition de la population. Néanmoins, il a pris une de ses premières mesures : interdire les manifestations pacifiques quotidiennes des «légalistes». Le lundi 27 avril, dès 7h30 du matin, les militaires quadrillaient la place de l'Indépendance. La foule agglutinée dans toutes les artères avoisinantes affirmait que plusieurs éléments de ces forces de l'ordre étaient venus en renfort d'Antananarivo. Ceux d'Antsirabe étaient considérés comme trop compréhensifs envers les contestataires.

 

 

Le face-à-face durera plusieurs heures. Les opposants entonneront des chants patriotiques puis un de leurs responsables prendra la parole au micro en mettant en cause Alain Ramaroson, «chef des milices Capsat». «Les militants doivent montrer aux forces armées qu'ils sont des gens dignes» dira-t-il. Un gendarme perdra son bouclier sur la chaussée, ce qui déclenchera les quolibets. L'ambiance restera assez bon enfant jusqu'à 14 heures, où se produiront les premiers jets de pierres et de bouteilles. Les «légalistes» affirment que des provocateurs se seraient infiltrés pour tenter de déclencher des heurts. A partir de là, tout s'enchaînera très vite. Les explosions vont retentir : coups de semonces et grenades lacrymogènes seront utilisés pour disperser les rassemblements pendant environ une demi-heure. Une heure après, plusieurs jeunes seront arrêtés après une nouvelle course-poursuite.

 

Il n'y aurait pas eu de blessés, à part un militaire légèrement touché au pied par une pierre. L'atmosphère est en train de changer dans la ville. La violence, inconnue jusque là (voir article : «Antsirabe, l'autre résistance»), est en train de s'installer.

 








 

 

 

 

 

Photo 1 : Les militaires à la place des "légalistes" le 27 Avril à Antsirabe


Photo 2 : La foule s'enfuit dès le début des heurts


Photo 3 : Les militaires en action

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alain Rajaonarivony

Partager cet article

Published by Alain Rajaonarivony
commenter cet article

commentaires

kudeta 29/04/2009 08:28

Bonjour Alain,Juste une petite  question de forme : la taille des caractères de vos billets ne sont elles pas trop petites pour le confort de la  lecture de l'internaute ?Bonne journée.

Alain Rajaonarivony 29/04/2009 18:47


Bonjour,

Merci pour vos commentaires.
En ce qui concerne la taille des caractères, j'utilise une police standard. Mais j'y réfléchirai.

Bonne soirée.


Blackfoot 27/04/2009 19:16

La bonne ville d'Antsirabe qui me paraissait être le fleuron du confort malgache!J'imagine la bourgeoisie locale, les trois cents familles qui peuvent se payer le restau,bien embarrassées!C'était une jolie ville ,bien qu'un peu négligée où j'aurais volontiers posé valises.Ds un commentaire que je n'ai pu faire passer, je disais que Mada me faisait penser à un Titanic austral,navire abandonné de tous ,et d'abord de son propre équipage .Perturbation cyclonique bien installée.Mauvaise météo .Qd on pense qu'on devait accueillir le Sommet Africain et en 2010 le Sommet de la Francophonie...Tout cela aurait renforcé l'activité du pays avec un effet "vitrine".Tout le monde s'écarte, à présent,  de ce pays ou s'en soucie comme d'un guigne!On sait bien que qd on a faim, on ne réfléchit guère, mais il doit bien y en avoir quelques -uns qui ont le ventre plein, eh!bien ,ceux-là ne pensent qu'à l'avoir encore plus plein .Vue de loin, cette crise offre au monde le pire de ce qu'a produit l'Afrique.Réflexion bien sombre qui ne m'empêche pas d'apprécier votre chronique pour sa tenue,son style et sa modération.Je dis aussi  bravo! Blackfoot.

kudeta 27/04/2009 17:00

Bravo Alain pour ce reportage !Madagascar s'enfonce !