Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Alain Rajaonarivony
  • Contact

Profil

  • Alain Rajaonarivony

Recherche

18 mars 2010 4 18 /03 /mars /2010 11:03


Touriste
 

09123-Decret-Export-Bois
Textile




















17 mars 2009 – 17 mars 2010 : Un an, ça se fête. Grenades lacrymogènes, tirs en l’air des FIS (Forces d’intervention spéciale, tristement célèbres), ce fut la fiesta dans tout Tana, de Behoririka à Anosy, Analakely ou Ampefiloha. Le but des groupes de manifestants semblait être de rejoindre le lac Anosy, quartier du Sénat…et du Carlton, point de chute habituel des diplomates. Bilan : 3 blessés.

 

Pour cet anniversaire, plutôt qu’un long discours, deux diagrammes du Rapport intermédiaire de l’Union Européenne publié le 20 février 2010 sur l’évolution de la situation économique de la Grande Ile seront plus parlants. Il s’agit de celui du tourisme et du textile mais il y en a d’autres. L’inventaire apparaît des plus négatif…

 

Le Premier-ministre de la HAT (Haute autorité de transition) a lui-même autorisé l’exportation du Bois de rose, en violation des conventions signées par Madagascar concernant cette espèce protégée. Le groupe français CMA-CGM et sa filiale Delmas qui en assure l’embarquement à partir du port de Vohémar ont beau jeu de s’appuyer sur ce genre de texte pour affirmer qu’ils sont en conformité avec les lois malgaches. Le «Kiara», bateau de la compagnie, est parti le 17 mars à destination de l’Asie avec 273 containers de bois à bord. Ce sont les biens et ressources des générations futures qui sont pillés, par une déforestation massive et durable, mais l’enrichissement rapide est à ce prix. Selon une enquête de l’EIA (Environmental investigation agency) et de Global Witness, l’abattage des bois précieux  dans les parcs et zones protégés a rapporté à leurs auteurs de 88.000 à 460.000 dollars par jour, dans les mois qui ont suivi le coup d’état. Cela fait donc des centaines de millions de dollars volés au pays. En 2003, Marc Ravalomanana s’était engagé à conserver 10 pour cent du territoire national comme sanctuaire naturel.

 

Ce scandale des bois précieux est une parfaite illustration de la trahison des idéaux de la place du 13 mai. Plusieurs membres de la HAT sont devenus millionnaires en dollars américains en très peu de temps. Les entreprises du groupe Tiko ont été détruites ou pillées pour le plus grand profit de certains dirigeants actuels mais leurs organes de propagande continuent à faire leurs choux gras des abus économiques de Ravalomanana lors de sa législature. En termes de prédation, la HAT n’a rien à envier à l’ancien président, elle fait même pire car son temps est compté. Comme le disait Nadine Ramaroson, ministre de la population, dès janvier 2009 : «Ce sont tous des affamés !» (voir article : «De la lutte des femmes au F.A.M.»)

 

Nadine-a-Antsohy-Picture_221_Medium_Large_.jpgElle est une des rares à être restée fidèle au sens de son combat. Pratiquement la dernière à être nommée, après une pétition de militants, elle a pris en charge un ministère que les précédents régimes avaient supprimé. Ses actions et son dévouement en font la seule responsable gouvernementale à bénéficier encore d’une certaine popularité. Des personnes âgées aux orphelins, elle tente d’organiser une protection sociale. Elle s’est engagée dans la défense des 6.000 petites bonnes malgaches qui travaillent au Liban parfois dans des conditions effroyables, puisque plusieurs d’entre elles ont été violées ou assassinées. Elle veut les rapatrier et engager des poursuites pénales. Mais bien des responsables du pouvoir sont loin de ce genre de préoccupations.

 

De part cette attitude, Nadine Ramaroson gêne énormément et des politiciens de tout bord, y compris au sein de la HAT, ne verrait pas d’un mauvais œil qu’elle se casse la figure. On tente de l’atteindre à travers l’entreprise de son père, la Savonnerie Tropicale, unité industrielle créée il y a une quarantaine d’années. Persécutées durant la Révolution dirigée par Didier Ratsiraka dans les années 70-80, la société et la famille ont souffert. En 2002, ils se sont engagés auprès de Marc Ravalomanana, et la Savonnerie Tropicale a accordé des facilités de trésorerie à Tiko. En retour, l’ancien président a importé du savon illicitement détaxé, le fameux «Citron Plus», sensé être fabriqué à l’Ile Maurice pour bénéficier des facilités douanières, mais en réalité produit en Asie. Le pouvoir avait même sorti une loi pour essayer d’empêcher les camions de la Savonnerie de rouler (voir article : «Conduite à droite, conduite facho ?»). Et actuellement, d’énormes quantités de savon illégalement importé sont déversées sur le marché. L’argent des trafics n’est pas perdu pour le monde et en même temps qu’il est blanchi, il permet d’éliminer un adversaire politique. De vieille souche protestante, André Ramaroson, le père de la ministre, a aussi créé le premier centre pour handicapés de la Grande Ile, les «Orchidées blanches». La sensibilité sociale de Nadine prend ses racines dans la culture familiale.

 

Comme prévu, l’Union Africaine a appliqué à l’encontre des putschistes malgaches  ce 17 mars les sanctions individuelles après leur refus d’appliquer les accords de Maputo et l’acte additionnel d’Addis-Abeba. 109 personnes, proches du pouvoir, sont touchées par l’interdiction de visas ou le gel des avoirs à l’étranger. Le rejet de la parole donnée par Andry Rajoelina aura des conséquences beaucoup plus graves que ne le pense ce dernier…

 

Le cyclone Hubert a fait des ravages : plus de 50 morts et 90.000 sinistrés en quelques jours. Des régions rizicoles sont sous les eaux. Le pays sera incapable de secourir ses citoyens malgré les bonnes volontés car la préoccupation des politiciens est ailleurs.

 

Jean-Ferrat-ajf.jpgJean Ferrat, de son vrai nom Jean Tenenbaum, vient de mourir à 79 ans ce 13 mars. Il était qualifié d’«homme fidèle», fidèle à ses convictions et à ses affections. Fils d’un immigré juif de l’est et d’une mère française, il a vu son père arrêté par les Allemands et déporté à Auschwitz alors qu’il n’avait que 11 ans. Lui-même ne devait rester en vie que par le courage et l’affection de militants communistes qui l’avaient caché. Quand il était enfant, il rêvait de voyager. C’est ainsi que devenu chanteur, il débarqua à Cuba pour 2 mois et demi en 1967, un séjour qui l’a marqué. Mais parmi ses pérégrinations, il mentionnera aussi une autre île, Madagascar. Jean Ferrat restera un sympathisant communiste, mais dénoncera la répression du printemps de Prague et chantera jusqu’au bout la tolérance et l’amour. On est toujours marqué par son vécu et l'artiste a su faire passer le message du refus de la haine apportant ainsi du baume aux cœurs meurtris.

 



Photo de Nadine : T-shirt trop grand, pantalon infâme et bottes en plastique. On est loin du Glamour mais on ne peut pas reboiser et s’occuper des pauvres en Chanel. Et pourtant, de Genève à Paris, Nadine était plutôt habituée aux 5 étoiles. Nous avons eu beaucoup de discussions au téléphone quand on lui a proposé son poste. Je lui avais conseillé de refuser pour préserver son image mais elle m’a répondu : «Qui va s’occuper du peuple ?» Avec le recul, je pense qu’elle a eu raison de prendre ce risque. La fidélité en amitié consiste aussi à le dire. Nadine fait partie des personnes de cœur dont le pays a besoin (voir article : «Où sont les grandes consciences ?»)

 

 

Alain Rajaonarivony

 

 



Partager cet article

Published by Alain Rajaonarivony
commenter cet article

commentaires

itsarahafatra 27/03/2010 21:31


Alain R.,

Isan'ireo mankafihy ny soratananao ny tenako : hainao indrindra ny mampivady ny toetra malagasy amin'ny teny frantsay. Ary ohatry ny manoratra didim-pitsarana ianao : miainga amin'ny zavatra misy,
voamarina ary miafara amin'ny hevitra voadinika.

Saingy ny manahirana ary mahakivy indraindray dia ity ianao manao tsangan'olona ity. Hita izany tamin-dRavalomanana.... izay naloanao taty aoriana. Dia iny indray ianao nanindraindra an-dRtoa
minisitry ny Intérieur FAT (izay minisitry ny tafika fony Ravalomanana)... ilay nahazo "Légion d'honneur" e, kanjo inona fa toa isan'ireo namoafady ... (17 mars e !?) Dia lasa indray ianao nanohana
tsy nisy fitsaharana an'ingahy Andriamasomanana (ilay havan'Ny Hasina Andriamanjato sy Hajo Minisitra FAT e ! : Zazamarolahin'Ankadinandriana manao valifaty amin'Andrianampoinimerina ???) Dia toa
nandamoka aloha hatramin'izao. Dia io indray ianao mikosoka ny lamosin-dRtoa Nadine Ramaroson, mpanao savony....

Tsy mendrika anao sy ny fahaizanao manoratra ary indrindra ny hevitra tohananao ity fomba ratsy kianiko aminao ity Alain R..

Miangavy indrindra re, amin'izao fotoan-tsarotra lalovan'ny firenena izao : vohizo ny tsangan-kevitra ijoroanao ary mijanona ho olom-pirenena manazava saina sy mpanoro hevitra. Maro dia maro ny
hevitrao izay ilain'i Madagasikara ary tsy mila tsangan'olona velively.

Isan'ireo sokajiantsika Malagasy ho olomanga nasondrotry ny tany ianao, ary vitsy dia vitsy ny nandia fianarana manana fahaleovantena sy fahasahiana tahaka anao. Raha ny mpanao gazety dia heveriko
tsy misy hambahamba fa ianao sy "Ndimby" irery no mendri-piderana sy nahavita be dia be ho an'ny "Repoblika" sy ny "Démocratie".

Koa miangavy indrindra re Alain R., tohizo ny fandraisanao andraikitra ary atsaharo ny tsangan'olona fa tsy mendrika anao. Jereo tsara fa izany no nahapotika ny "Institutions morales" (FFKM, FJKM,
Katolika....) sy ny "sociétés civiles" (Justice et Paix, Ry Ramaholimihaso sy ry Jean-Eric RAKOTOARISOA e....) ary ny "Institutions républicaines" (HCC, Tafika ets...) rehetra teto.

Ary raha tsy mahadiso re : ilay "sentimentalisme" lazainao fa mampiavaka antsika Malagasy... tena tsy fotoanany izao. Satria "Aina ity hoy Rainimanonja".

Itsarahafatra,


Zazakely 25/03/2010 13:05


Cher(e)s compatriotes,
je propose qu'on cesse de s'acharner sur des personnes que nous ne connaissons même pas. Des pesonnalités qui ont le courage d'oser chercher des solutions qui permettrait à notre pays
d'avancer.
Jusqu'à present nous bloquons sur des polemiques qui ne servent à rien! ...Qui ne feront que la joie de celui qui veut se venger contre tout ceux qui, à ces yeux, lui ont volé ou detruit son rêve
d'esclavager tout un peuple. Jusqu'aujourd'hui on ne peut nullement constater un changement dans son attitude. Entre-temps, il a ouvert 2 usines de chocolaterie: une en Afrique du sud et une en
Haiti. ...Avec le "vola-ny-halatra"! J'attend vivement son jugement à la-Haie pour tout ces crimes. Souvent en lisant vos commentaires je me demande de quelle mouche vous avez eté piqué ou quelles
herbes vous avez fumé! Je constate que le Malgaches vont mieux et ont retrouvé de l'espoir, depuis son depart.
Je sais que mes commentaires ne vous empecheront pas ce continuer vos "gnagnagna"! C'est le propre des malgaches.
Salutations sinceres


Gisèle 25/03/2010 08:27


Bonjour,

Et croyez-vous que le fait de se faire "phagocytés" avec la dame Nadine absoud les crimes que nadine ramaroson s'est évertu à commettre avec le sans cervelle qui sert de président à madagascar
maintenant ???? Qu'ils se laissent phagocyter, c'est leur problème, mais qu'ils n'entrainent pas le pays avec eux !!!! Et c'est là que Nadine a tord, je conçois qu'elle puisse avoir une once de
patriotisme, mais alors, qu'elle désavoue ce que fait son oncle actuellement ! Sinon, genevois a raiso : elle ne vaut pas mieux que ses complices.
Et d'abord, qu'est-ce qu'elle a fait de génial depuis qu'elle est "ministre" ? Faire l'aumône avec quelques morceaux de savon et 3 machines à coudre ? Elle aurait pu s'épargner un coup d'état au
pays pour faire ça ! Devra-elle être ministre pour faireça ? Je ne le pense pas. En tout cas, vous n'enlèverez jamais dans l'esprit des gens que cette femme fait partie du lot des Charles, Lylison,
Alain Ramaroson, Andry Rajoelina,.... Votre amitié à son égard vous honnore, mais votre entêtement à défendre sa complicité enlève le peu de crédit à cette amitié.
Cordialement,


Jean-Luc D. 22/03/2010 17:24


J'ai un a priori positif sur la position d'Alain quant à Mme Ramaroson (la fidélité en amitié quand elle est sincère vaut caution). En même temps ne serait-elle pas l'alibi populaire (populiste) de
la HAT ?


Alain Rajaonarivony 22/03/2010 17:45


Hélas, oui, et c'est bien le drame! Nadine était au départ la leader avec Andry Rajoelina d'un mouvement civique, pacifique et populaire qui fut phagocyté dès janvier 2009 par des chacals qu'on
appelle à Madagascar les "faiseurs de roi".


Genevois 20/03/2010 23:22


Ben voyons Mr Rajaonarivony ! Une putschiste est une putschiste, qu'elle soit une de vos amis ou celle de Rajoelina : quand on s'acoquine avec un putschiste, on épouse son putsch et on assume sa
complicité ! Point barre !
Vous cherchez désespérément maintenant à la blanchir, mais même tous les savons de l'entreprise de son père ne nettoyeront la saleté indélébile de ce coup d'état, n'en déplaise à l'amitié que vous
lui portez... L'amitié, justement si elle est sincère, consiste à ne pas fermer les yeux, comme vous le faites et miniminer l'acte infâme qu'elle a commis au nom d'une vendetta que vous n'osez pas
dire : celle d'avoir espéré un poste en 2002 et qui n'a jamais été octroyé... Amie ? cousine ? allez donc raconter à d'autres !


Alain Rajaonarivony 21/03/2010 00:42


Ne vous inquiétez pas! Elle assume son acte et j'assume aussi mon amitié puisque votre post paraît. Mais bon! En règle générale, je ne censure pas! Il ne s'agit pas de justifier un coup d'état mais
d'expliquer une position personnelle. Et dans ce cas, c'est l'histoire qui jugera, avec cette interrogation : Est-ce que son action a été bénéfique ou non pour la population? Les personnes qui en
auront été les bénéficiaires sauront sans doute la défendre et il leur importera fort peu de savoir dans quel gouvernement elle était. Quant au poste dont vous parlez, tout le monde sait que le
Président a toujours préféré les individus corruptibles qui lui obéissent au doigt et à l'oeil (jusqu'à ce qu'ils le trahissent) aux gens honnêtes avec une forte personnalité. Sinon, il ne serait
pas en Afrique du Sud actuellement. Et question vendetta, relisez mon article et vous verrez que c'est le président qui a cherché à détruire sa famille et non l'inverse...

Bien à vous


P.S. : Votre 2ème post a été bloqué car il comportait des diffamations et atteintes à la vie privée tombant sous le coup de la loi, mais il est gardé en mémoire. Votre volonté de salir Nadine
Ramaroson dans ce 2ème message me fait penser à une haine personnelle qui sort du cadre d'une polémique politique.