Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Alain Rajaonarivony
  • Contact

Profil

  • Alain Rajaonarivony

Recherche

30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 12:19

 

 

«Quand on travaille, Dieu bénit !». Le Président de la Transition concluait ainsi son annonce de l’achat de 2 Airbus A-340 d’occasion à Air France, face à  Onitiana Realy, journaliste vedette de TV Plus le 23 mars. Mais pourquoi Dieu était-il ainsi mis à contribution pour une opération dont Andry Rajoelina s’annonçait si «fier» ?

 

C’est vrai que les Malgaches ont d’autres préoccupations et l’acquisition de ces deux appareils a provoqué, au mieux du scepticisme et au pire de l’écœurement, chez le citoyen et la ménagère de base. Une dépense s’élevant en final à plusieurs centaines de millions d’Euros est mal perçue par l’opinion publique quand le minimum vital manque. 336.000 emplois formels perdus depuis le début de la crise en 2009 selon le BIT, 950.000 enfants déscolarisés comptabilisés par l’UNICEF, une insécurité non maîtrisée qui touche tout le monde, etc…, les chiffres et les faits sont cruels. La population, très croyante, s’en remet plus au Créateur qu’au pouvoir pour s’en sortir...

 

Emblème d'Air MadagascarC’est pour cela qu’Andry Rajoelina, qui n’est plus à une contre-vérité près, s’est empressé d’ajouter qu’Air Madagascar «n’aurait rien à débourser». S’agissant d’un leasing, c’est évidemment faux, et avec les intérêts, on finit toujours par payer le prix maximal, surtout quand il s’agit d’avions obsolètes. Car, précision d’importance oubliée par l’interviewé, il s’agit d’A340-300. La série 300 est la version sous-motorisée, c’est-à-dire la moins performante et, en terme économique, la moins rentable de cette lignée d’appareils, bien moins réussie que les versions 500 ou 600 disposant de moteurs plus puissants et d’une autonomie plus grande. Cette sous-motorisation se révèle particulièrement pénalisante au décollage, c’est pourquoi la piste de Nosy-Be doit être rallongée (montant estimé des travaux : 15 milliards d’Ariary).

 

L’A-340 est un échec commercial pour Airbus, qui a dû en arrêter la production en 2011, faute de commandes. Les grandes compagnies aériennes préfèrent toutes les biréacteurs Boeing 767 et 777, l’A-340 quadriréacteurs étant trop budgétivore en carburants. Elles se débarrassent donc de leurs A-340, y compris Air France qui a plusieurs 777 en commande, ou Air Mauritius qu’Andry Rajoelina a cité dans son allocution. Air Madagascar est la seule compagnie au monde à faire le chemin inverse.

 

Il serait intéressant de savoir combien auront coûté exactement ces appareils quand les Malgaches auront fini de payer le leasing, dans 6 ans. On a fait tout un foin pour Force One II (voir article : «Champagne pour Romeo Papa»). Les Malgaches sont en droit d’être informé du montant qu’ils paieront pour renflouer les caisses d’Air France, une compagnie dans le rouge qui a annoncé le 8 mars dernier un déficit record de 353 millions d’Euros pour l’exercice 2011 et prévoit pire pour 2012 :  458 millions d’Euros de déficit. Tout est donc bon pour faire des économies : gel des salaires, suppression d’escales, vente d’actifs… Jean-Cyril Spinetta, le PDG du groupe, a justifié ces pertes par le niveau «historiquement élevé» du pétrole car la hausse du baril a coûté 904 millions d’Euros au groupe Air France-KLM l’an dernier. Mais les analystes constatent que les compagnies rivales comme Lufthansa ou British Airways-Iberia ont réussi à afficher des résultats d’exploitation largement bénéficiaires et pointent du doigt le manque de compétitivité de la compagnie française.

 

Madagascar, en ouvrant son ciel via l’adhésion à Skyteam, permet à Air France de renforcer les destinations rentables sur l’Océan Indien. Quant à la vente des 2 Airbus A-340, des avions peu performants face à ceux des concurrentes, c’est assurément une bonne affaire pour la compagnie française, bien moins pour son homologue malgache. Ce ne sont pas des partenariats win-win car ces appareils plombent l’avenir d’Air Madagascar. Pendant un temps, il fut question de louer provisoirement deux A-340 avant l’acquisition de deux A-330 neufs, ce qui était une démarche pertinente. C’est donc la pire solution qui a été retenue.  

 

Rappelons que c’est la mise sur liste noire de ses 2 Boeing 767 en avril 2011, après des défaillances sur l’entretien constatées lors de contrôles à l’aéroport de Roissy, qui a précipité la décision. Et en 2002, Paris avait trouvé un prétexte pour bloquer les 2 Boeing d’Air Madagascar sur son sol, à la demande soit-disant des compagnies de leasing qui auraient craint pour la sécurité des appareils, étant donné la situation de troubles. En fait, la décision s’inscrivait dans le combat que le gouvernement français menait contre Ravalomanana et le peuple malgache. Le but était d’isoler et de mettre sous blocus le pays. Dans le même temps, Paris bloquait les avoirs malgaches… Corsair avait pu néanmoins poursuivre ses vols, et Air Madagascar s’était débrouillée pour louer les services de la compagnie italienne Blue Panorama.

 

Concernant les deux A-340, le discours officiel inverse les rôles et fait croire que c’est Air France qui «aide» la compagnie de la Grande Ile à redécoller. C’est faux ! Ce genre de manipulation était la norme durant la colonisation et il est symptomatique qu’Andry Rajoelina utilise les mêmes artifices sémantiques. Les pots cassés, c’est le peuple malgache qui les paiera. Mais nul doute que les commissions ont dû être juteuses…

 

Photo : l’emblème d’Air Mad sur les empennages. La fierté de tout un peuple dans le monde.

 

 

Alain Rajaonarivony

Partager cet article

Published by Alain Rajaonarivony
commenter cet article

commentaires

christophe 12/04/2012 14:31


Je voudrais bien qu'on m'explique rationnellement le choix de l'Airbus A340 par Air Mad???


 


Quelqu'un peut le faire ???


Il n'a rien de logique du tout ! Je peux vous le prouver !!!


 


Comme je m'y connais, je ferai remarquer plusieurs choses :


 


- Pourquoi acheter (ou louer 6 ans avant d'acquérir) 2 avions qui ont 14 et 12 ans d'âge alors que l'on critique déjà nos Boeing 767 désuets (interdits de vol en Europe) ?


 


- Pourquoi acheter ces 2 avions à la compagnie Air France? Peut-on dire que la compagnie française avait bien plutôt intérêt à se débarasser de ses avions à Air Mad, étant donné qu'elle a
commandé plusieurs dizaines d'Airbus A350 (beaucoup plus économe et plus de places dans la version A350-1000) ?


 


- Doit-on rappeler que le choix d'Air Mad n'est pas clair, à l'heure où Airbus a déjà arrêté la production de cet avion trop coûteux? (trop d'accidents et de défaillances techniques comme lors de
l'accident du Rio-Paris en 2009 par exemple)


 


- Combien cela coûtera t-il à la compagnie (et à l'Etat) pour former le personnel d'Air Mad en Belgique et en France ? Il faut rappeler qu'il faut que les pilotes, les mécaniciens, le personnel
au sol, le personnel logistique et autres techniciens doivent être re-former (alors qu'ils ont près de 50 ans d'histoire avec Boeing??) C'est pas trop cher pour un petit pays comme Madagascar?


 


- Il faut aussi se demander pourquoi les compagnies aériennes du monde entier ont décidé de se tourner vers le Boeing 777 plutôt que l'A340 ?? Tout simplement parce que le 777 peut transporter
plus de personnes et consomme moins. 


Pour comparaison, avec les mêmes dimensions (63 mètres approximativement) un A340-300 peut transporter 295 passagers contre 300/440 passagers pour un 777-200ER !! 


L'A340 consomme 140 t de kérosène contre 136 t pour le B777 !!


 


Allez comprendre le choix d'Air Mad de payer plus cher pour moins de rentabilité


 


- Est-ce le retour des contrats donnés les yeux fermés à la France ?? (remarquez...donner 2 futures poubelles volantes...c'est assez marrant pour être souligné)


 


- Enfin la question qui me gêne le plus...pourquoi choisir un QUADRIREACTEUR ??? (l'A340 a 4 réacteurs contre 2 pour le B.777)


Air Mad s'est bien débarassé du Boeing 747 il y a 20 ans parce qu'il était vieux mais surtout parce qu'il était trop cher à entretenir, n'est ce pas? On a donc fait le choix du 767...


Mais alors??? Pourquoi revenir à un avion à 4 réacteurs ?? C'est pour trop cher à entretenir pour les caisses d'Air Mad !!! Déjà 2 avions à 2 réacteurs (soit 4 réacteurs), c'était pas facile à
entretenir (la preuve, on nous les a suspendus)...mais 2 avions à 4 réacteurs (soit 8 réacteurs) c'est pas un peu pour prendre les gens pour des c*** ??


 


- Ah oui j'allais oublié...pour ceux qui le savent pas...Air Madagascar, avant 2010, était une des dernières compagnies indépendantes en Afrique (avec Air Mauritius, South African Airlines et
Royal Air Maroc notamment). Elle n'a jamais été rachetée par Air France (seulement actionnaire à 5% si j'me trompe pas) contrairement aux compagnies africaines...cela arrivera bientôt avec cette
adhésion (forcée?) à l'Alliance Skyteam !


 


 


Décidément, Madagascar sombre de plus en plus dans une série de questions sans réponse possible...à l'image de sa compagnie autrefois classée parmi les compagnies africaines indépendantes les
plus sures...

Alain Rajaonarivony 20/04/2012 07:29



 


http:// www.lexpressmada.com/ 2-breves/...


Le directeur général d'Air Madagascar évoque une panne du détecteur d'incendie pour expliquer le report du vol de la nouvelle acquisition de la compagnie

Selon Hugues Ratsiferana, directeur général de Air Madagascar, le vol de la nouvelle acquisition de la compagnie, l'Airbus A340-300, a dû être reporté à cause
d'une panne du détecteur d'incendie. La pièce de rechange, importée, serait en "route" pour Madagascar et l'avion devrait pouvoir décoller au plus tard à 17heures, a-t-il encore affirmé.
Du 18/04/2012 08:00





Dès son 1er vol commercial le 17 avril 2012, l'A340 baptisé "Elatra" est tombé en panne à Ivato, ce qui a provoqué quolibets mais aussi réactions de l'opinion qui
se pose des questions sur cette acquisition. Air Madagascar n'est pas au bout de ses peines...






FeoIray 02/04/2012 02:30


.......


Dès septembre 2008, Andry Rajoelina me disait que des diplomates français venaient le voir en lui confiant qu’il était «leur seul espoir» face à un président francophobe et proche des Américains.


........


(http://alainrajaonarivony.over-blog.com/article-madagascar-demi-tour-general-48859363.html, 7ème paragr. 2ème partie)

olombelona 30/03/2012 22:29


Merci Alain pour l'éclairage,


de mon village on appellerai ca du


"Drakidraky mihinampôtaka", ... On imaginez la suite du repas.